FAQ programme salarié

À qui sont destinées vos formations ?

Nos formations sont destinées à toutes les personnes voulant, booster leur carrière, développer et réaliser un projet professionnel, obtenir plus de responsabilités, accéder à un niveau supérieur de qualification, à vous reconvertir professionnellement vers les métiers du commerce, à créer votre entreprise, …

Vos formations sont-elles diplômantes ?

Oui, toutes nos formations sont certifiées par l’état de Niveau I et II.

Vos formations sont-elles enregistrées au RNCP ?

Oui, toutes nos formations sont enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Quelle sont les conditions d’admission ?

Être titulaire d’un Bac+2 minimum, avoir une expérience professionnelle significative et avoir un projet professionnel en adéquation avec les débouchés du cursus. Vous devez également réussir le concours d’entrée.

Si je n’ai pas le niveau requis, puis-je postuler à vos formations ?

Nos formations sont accessibles sur dossier VAP si vous n’avez pas le niveau requis. Le dossier de demande de Validation des Acquis Professionnels, permet après étude du dossier, l’admission dans nos formations sans être titulaire du diplôme requis.

Comment se déroule le concours d’entrée ?

Après avoir retourné votre dossier de candidature, vous serez contacté afin de mettre en place les modalités de concours. Il se déroule en deux parties :

  • Épreuves écrites : à réaliser de chez vous, tests sous forme de QCM (culture générale, Anglais, logique et raisonnement, profil professionnel, profil personnel). Synthèse de documents : Motivations professionnelles (descriptif de votre projet). Comportement professionnel (mise en situation pratique d’entreprise)
  • 2ème partie : Entretien individuel de motivation (environ 45 min)

Quel est le rythme de la formation ?

Le volume horaire est de 35 heures par semaine. Les cours sont dispensés de manière générale de 9h00 à 17h00.

Peut-on prendre des congés pendant la formation ?

Des semaines de congés ont été définies dans le calendrier de formation. Si vous êtes en CIF CDI, pensez à poser ses congés auprès de votre employeur.

Qui sont les intervenants ?

Les intervenants sont dans la grande majorité des professionnels en activité.

Combien y a-t-il de personnes par promotion ?

Les groupes sont généralement composés d’une vingtaine de personne.

Combien y a-t-il de sessions par an ?

1 seule session par an en septembre.

Quelle aide vous pouvez m’apporter ?

Nous vous aiderons à trouver le financement qui vous correspond, à monter votre dossier de financement, à rédiger votre lettre de motivation destinée aux OPACIF….

Un stage pratique en entreprise est-il prévu ?

Oui, vous aurez à effectuer un stage de 2 mois et demi environ pour les formations à temps plein et de 4 mois pour les formations à temps partiel (sauf si vous êtes déjà en entreprise).

Est-ce que vous nous aidez à trouver une entreprise pour notre stage pratique ?

Oui, le service Relation Entreprise de l’école vous apportera tous les conseils et toute l’aide nécessaires à la recherche de votre stage entreprise.

Existe-t-il un réseau des anciens ?

Oui, L’ISEE a mis en place un site spécifique au réseau des anciens afin que tous, étudiants, stagiaires et anciens, puissent se retrouver.

Comment identifier mon OPACIF ?

Le code NAF, APE ou NACE permet d’identifier l’activité principale exercée par votre entreprise. Il doit figurer obligatoirement sur vos bulletins de salaire. Vous pouvez également demander à votre employeur de quel OPACIF il dépend.

Pour les CIF-CDI, l’ouverture des droits, notamment l’ancienneté d’un an dans l’entreprise, doit-elle être acquise au début de la formation ou au moment du dépôt de mon dossier ?

Les conditions d’accès doivent être réunies au moment du dépôt de votre dossier.

Mes années d’expérience effectuées dans un pays de l’Union européenne sont-elles prises en compte dans le calcul de mon ancienneté professionnelle permettant l’ouverture de mes droits au CIF ?

Oui, le calcul de votre ancienneté professionnelle tient compte de vos expériences dans un pays de l’Union européenne.

Quel est le délai de franchise entre deux CIF-CDI ?

Le délai de franchise est calculé en fonction du nombre d’heures du précédent CIF.

Il varie de 6 mois à 6 ans.

Quel est le délai de franchise entre un CIF-CDD et un CIF-CDI ?

Il n’y en a pas, dans un sens comme dans l’autre.

Dois-je respecter une procédure particulière pour faire ma demande d’autorisation d’absence à mon employeur ?

Dans la mesure où votre employeur dispose d’un délai précis pour donner sa réponse, il est fortement conseillé de faire votre demande par courrier (article R.6622-4 du Code du travail) avec accusé de réception ou par lettre remise en main propre contre décharge.

Quels sont les délais à respecter pour faire ma demande d’autorisation d’absence à mon employeur ?

120 jours avant le début de la formation, soit 4 mois minimum.

Quel est le délai dont dispose mon employeur pour donner sa réponse à ma demande d’autorisation d’absence ?

Le Code du travail (article R.6322-41) prévoit un délai maximum de 30 jours.

Si votre employeur choisit de reporter votre demande de départ en CIF, il doit alors motiver sa réponse par écrit.

Quels sont les motifs que mon employeur peut valablement invoquer pour reporter ma demande d’autorisation d’absence ?

Votre employeur peut la reporter :

  • soit pour raisons de service,
  • soit pour dépassement du nombre de salariés simultanément en CIF

Établissements de 200 salariés et plus : si 2 % des effectifs de l’établissement ont déjà obtenu une autorisation d’absence au titre du CIF pour la même période.

Établissements de moins de 200 salariés : si le nombre d’heures de CIF demandé dépasse 2 % du nombre total des heures de travail effectuées dans l’année par l’ensemble des salariés.

Dans les entreprises de moins de 10 salariés, le report peut être fondé sur l’absence simultanée, au titre du CIF, d’au moins deux salariés de l’entreprise.

Mon employeur doit-il indiquer les motifs de report de ma demande d’autorisation d’absence pour un CIF ?

Oui, comme le précise l’article R.6322-5 du Code du travail.

Dans le cas où mon employeur reporte mon départ en formation de 9 mois, ce report se calcule-t-il à partir de la date de demande d’autorisation d’absence ou à partir de la date de début de formation ?

Le délai de 9 mois se calcule à compter de la date de début de formation.

Si mon employeur a reporté mon autorisation d’absence, dois-je attendre 9 mois pour refaire ma demande ?

Oui, sauf si le motif du report a cessé d’exister.

Dois-je obligatoirement remplir le dossier avant de le donner à mon employeur ?

Vous devez au moins indiquer l’intitulé de la formation, les dates de la formation, ainsi que le nom de l’organisme de formation (article R.6322-4 du Code du travail).

Le fait d’avoir effectué un bilan de compétences peut-il être utile pour l’acceptation de mon dossier CIF ?

Le bilan de compétences est utile à titre personnel. Il participe à la construction de votre projet professionnel, mais n’engage pas la décision de la commission.

Existe-il une période de l’année pendant laquelle mon dossier a plus de chance d’être accepté ?

Non, les possibilités d’acceptation sont identiques, quelle que soit la période de dépôt de votre dossier sur l’année.

Que se passe-t-il une fois le dossier déposé ?

Votre dossier est saisi, analysé, puis présenté de façon anonyme à la commission paritaire. Vous recevez la réponse par courrier, quelques jours après le passage du dossier en commission.

Comment savoir si votre demande est acceptée ou pas ?

La plupart des OPACIF vous communiquent des codes confidentiels vous permettant d’accéder à votre espace personnel sur leur Internet.

En cas de refus d’un OPACIF, existe-t-il un recours ?

Vous avez toujours la possibilité de faire un recours auprès de votre organisme financeur.

Puis-je quand même partir en CIF si mon dossier a été refusé par le Fongecif Île-de-France ?

Oui, en CIF non rémunéré, sous réserve de l’accord de votre employeur.

Quel est mon statut en CIF ?

Le bénéficiaire d’un CIF a le statut de stagiaire de la formation professionnelle continue.

Si vous êtes en CDI, votre contrat de travail est suspendu mais pas rompu.

Mon employeur est-il tenu de me réintégrer à l’issue de ma formation au même poste qu’avant le départ en CIF ?

Votre employeur est tenu de vous réintégrer à votre poste ou à un poste équivalent en terme de rémunération et au regard des éléments figurant dans votre contrat de travail.

Par ailleurs, votre employeur n’a pas l’obligation de vous donner un poste en rapport avec la formation suivie.

Acquiert-on des congés payés en CIF ?

Oui, le CIF est assimilé à une période de travail pour la détermination des droits en matière de congés payés annuels.

Quelle rémunération puis-je percevoir en CIF pendant mon stage pratique ?

Vous pouvez percevoir une indemnité de stage (environ 430 € par mois) ou un véritable salaire, même si vous bénéficiez d’une prise en charge partielle de notre part sur cette période.

Puis-je être rémunéré par un autre employeur que le mien pendant un stage pratique en CIF-CDI ?

Oui, vous pouvez même signer un CDD ou un contrat d’intérim pour votre stage pratique.

Sources :
www.fongecif-idf.fr
www.faftt.fr

FAQ spécifique CIF CDD

Je suis salarié en CDD, quand mon employeur doit-il me fournir le BIAF ?

Votre employeur doit vous fournir le BIAF en un seul exemplaire, de préférence en début de contrat.

Où trouver le BIAF ?

Le Bordereau Individuel d’Accès à la Formation est téléchargeable sur la plupart des sites des OPACIF.

Je suis en CDD, puis-je bénéficier d’un CIF pendant mon contrat ?

Oui, il faut une autorisation d’absence de votre employeur.

Je suis demandeur d’emploi, puis-je bénéficier d’une prise en charge par un OPACIF ?

Non, sauf en ce qui concerne les ex-titulaires de CDD qui remplissent les conditions d’accès.

Pour les CIF-CDD, l’ouverture des droits doit-elle être acquise au début de la formation ou au moment du dépôt de mon dossier ?

Les conditions d’accès doivent normalement être réunies au moment du dépôt de votre dossier. Cependant, certains OPACIF tel que le Fongecif peuvent accepter l’ouverture des droits à la date de début de la formation pour les CDD en cours.

Je suis en CIF-CDD, comment est calculée ma rémunération ?

Le calcul du salaire est effectué sur la base des 4 derniers bulletins de salaire sous CDD.

Puis-je travailler avant de commencer un CIF-CDD ?

Oui, en intérim ou en CDD, à condition que votre contrat soit terminé avant le début de l’action de formation.

FAQ spécifique CIF Intérimaire

Quelles conditions je dois remplir pour bénéficier d’une prise en charge ?

Vous devez totaliser 1 600 heures dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire qui signe votre autorisation d’absence.

À partir de quel moment je peux démarrer mon CIF ?

Vous devez démarrer le CIF au plus tard dans les 12 mois après la remise de la demande d’autorisation d’absence.

Quel sera mon statut pendant la formation ?

Pendant votre CIF et s’il est financé par le FAF.TT, vous êtes salarié de l’entreprise de travail temporaire qui vous a délivré l’autorisation d’absence. Vous signez avec elle un contrat de mission-formation qui vous permet d’être rémunéré et de voir votre protection sociale maintenue pendant la formation.

Comme est calculé ma rémunération ?

Votre rémunération est calculée sur votre salaire de référence. Il s’agit du salaire horaire brut moyen que vous avez touché lors des 600 dernières heures que vous avez effectuées pour le compte de l’entreprise de travail temporaire où est déposée votre demande d’autorisation d’absence et qui ont précédé la date de dépôt de la demande d’autorisation d’absence. Par salaire brut, il faut entendre, le salaire de base et l’ensemble des primes et compléments assujettis aux cotisations sociales (13ème mois, vacances, équipe de nuit, dimanche…), y compris le paiement des heures supplémentaires.

Ma rémunération est-elle maintenue pendant la durée du stage en entreprise ?

La durée de prise en charge du stage en entreprise est limitée en règle générale à 30% de la durée de la formation en centre. Le COGECIF peut éventuellement déroger à cette règle au cas par cas. Votre stage entreprise étant de 511 heures, il devrait être prise en charge en totalité.