Pourquoi faut-il développer son image de marque ?

developper son image de marque

Dans le domaine du marketing, l’image de marque a un rôle prépondérant. Cependant, c’est un travail qui se fait sur le long terme et qui demande une certaine expertise technique, ainsi qu’un engagement global de la part des salariés. Mais quels sont les avantages de développer son image de marque pour une entreprise ?

Le rôle de l’image de marque

 

La numérisation des modèles a engendré de nouveaux défis pour les entreprises, qui n’ont plus le choix que de miser sur le web pour s’assurer notoriété et image de marque. Il est devenu essentiel de pouvoir démontrer la valeur de l’entreprise, par l’expérience, les connaissances ou en partageant directement avec les internautes.

De plus, internet a également exacerbé la concurrence par le prix. Les comparateurs de prix ne cessent de se développer, mettant l’internaute directement face aux différentes structures concurrentes. Le web efface les distances géographiques, faisant du marketing digital un levier indispensable dans les stratégies de visibilité et d’optimisation de l’image de marque.

Qu’il s’agisse de B2B ou de B2C, face à la masse d’informations à laquelle est confronté l’internaute, plusieurs autres critères vont l’aider à se décider. Et c’est ici que l’image de marque prend toute son importance, car elle pourra par exemple refléter un sentiment de fiabilité, de qualité des services, ou de confiance. C’est ce qui va déclencher l’acte d’achat et influencer sa préférence pour une marque en particulier.

Les métiers de la communication

Maîtriser son image de marque

 

Le marketing de contenu est devenu l’un des leviers privilégiés pour développer son image de marque et maîtriser sa communication. Incontournables pour gagner en visibilité auprès des moteurs de recherche, les contenus permettent aussi de positionner une entreprise sur certains mots-clés. De fait, il s’agit de gagner en visibilité sur des requêtes cibles, qui vont définir les champs d’action de l’entreprise.

Le type de contenus qui vont être crées sont également parlant. Créer des infographies de qualité, des vidéos professionnelles, des articles approfondis et fouillés vont contribuer à valoriser une image experte, de qualité, à qui l’on peut faire confiance. À l’ère d’internet, il est essentiel de produire des contenus en accord avec les attentes des internautes. C’est aussi un moyen de gagner leur confiance, aujourd’hui véritable avantage concurrentiel.

Les contenus contribuent à l’e-réputation d’une marque, ils sont donc sensibles et doivent être pensés dans une stratégie de communication globale. C’est également le cas des avis, sur Google, les forums, les sites produits ou les marketplaces. Ils sont déterminants, tant dans la décision d’achat que pour l’image de marque. Si l’on retrouve une entreprise avec une note Google de 2/5 pour 150 avis, on va instinctivement s’en méfier. Si, en plus, certains de ses produits sont mal notés sur des plateformes comme Amazon, Alibaba ou la Fnac, il y a de grandes chances pour que les internautes poursuivent leurs recherches.

L’image de marque doit pouvoir se contrôler à tous les niveaux !

Miser sur des valeurs

 

Une image de marque passe aussi par des valeurs, qu’une entreprise revendiquent et partagent avec son public. Les marques de luxe le font très bien, elles ont une véritable identité visuelle et nous emmènent dans leur univers. Par exemple, sur le site de Chanel, on trouve 25 mini-films Inside Chanel qui présentent toute l’histoire de la créatrice et de la marque. Aussi, une entreprise peut miser sur la transparence, sur les dirigeants, ou sur l’histoire du produit ou service vendu pour étoffer son image de marque, lui donner de la densité. Le storytelling est un argument marketing très important, qu’il faut utiliser pour embarquer les internautes dans le même chemin que celui de l’entreprise, et ainsi les fidéliser.

La célèbre marque Michel et Augustin, par exemple, base toute sa communication sur du storytelling, de l’histoire de la marque à la contextualisation de ses produits. Ils ont tout adapté à leur histoire : la bananeraie, les trublionnades, les histoires racontées sur chacun de leur packaging produit, etc. Ils ont poussé leur storytelling en le matérialisant avec l’obtention du CAP pâtissier pour l’ensemble de leur équipe.

Mieux vaut définir, en amont, un message clé, propre à l’entreprise, qui se déclinera sur tous les supports, du site web à la stratégie de marketing de contenu. Il faudra alors se poser les bonnes questions,

  • Faut-il inclure des témoignages clients ?
  • Faut-il rédiger un livre blanc ?
  • Qu’est-ce qui caractérise le plus l’entreprise ?
  • Quels sont les avantages concurrentiels à valoriser ?
  • Etc.

Enfin, il faut prêter une attention toute particulière à l’UX et l’UI design, qui permettent de créer un site web en accord avec les attentes des internautes. De plus, soigner l’ergonomie, la charte graphique, la disposition des blocs d’image, de texte et de vidéo contribue, à l’heure du digital, plus que jamais à qualifier une  image de marque.

Plus d’articles

Blockchain : définition

Hard skills : définition

Le marketing digital, c’est quoi au juste ?